Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le pyjama présidentiel (1920)

Il y a quelque temps, m'a été donné un livre écrit par Marguerite Fournier-Néel en 1968 sur ma ville natale, Montbrison, cœur du Forez. Cette journaliste, passionnée d'Histoire, a parcouru le siècle : née en 1901, elle décède en 1997. 
De la vie d'antan, elle laisse de précieux souvenirs. Outre son livre, elle laisse plusieurs enregistrements où elle raconte la ville de l'époque à Claude Latta et Joseph Barou.
J'ai dévoré, hier, la moitié du livre. Il est vraiment passionnant. Je n'imaginais pas que ma ville, si peu connue de ma génération, avait vécu autant de choses. 
Une anecdote dont elle parle très brièvement dans son livre m'a intriguée. J'ai fais quelque recherches et me voilà en plein fou rire... Prenons depuis le début. 
Nous sommes en 1920. La France se relève lentement après une guerre qui l'a profondément meurtrie. Le 16ème Régiment d'Infanterie, particulièrement victorieux et acclamé par les Montbrisonnais, avait perdu 65 officiers…

Derniers articles

La Seconde Commune de Paris (18 mars-28 mai 1871)

Georges (1894-26 mai 1915) : la bataille d'Aix-Noulette

Le musicien militaire est identifié !

Une visite de mes classeurs et de mes dossiers

Saint-Lô, ruinée pour la Libération (juin 1944)

Je touche du bois, mais il paraît que je suis veinarde...

Un portrait inconnu au milieu des photos de famille

J-35 : le chrono est lancé !

Une vingtaine d'années d'âge mais des siècles dans la tête